COMMENT RÉCITER LE ROSAIRE

 

         Le mot Rosaire vient du latin rosarium qui désignait la guirlande de roses dont on couronnait la Vierge. Appelé aussi grand chapelet, il est composé de quinze dizaines de petits grains sur lesquels on récite le Je vous salue Marie, chaque dizaine étant séparée par un gros grain sur lequel on récite le Notre Père.  Un chapelet compte ainsi cinq dizaines et il faut donc trois chapelets pour faire un Rosaire.

 

            On récite le Rosaire en égrenant son chapelet debout, assis, à genoux ou en marchant, mais toujours en méditant les MYSTÈRES et en demandant les grâces qui se rapportent à chacun d’eux.

 

            À Fatima, la Vierge a recommandé de dire chaque jour le Rosaire.  La récitation des trois chapelets (Mystères joyeux, douloureux et glorieux) peut être interrompue et reprise à différents moments de la journée ou de la nuit.

 

       Sur la croix, on fait le signe de croix puis on récite le Je crois en Dieu

       Sur le gros grain, on récite le Notre Père

       Sur les trois petits grains, on récite le Je vous salue Marie

       Après ces trois premiers Je vous salue Marie et à la fin de chaque dizaine, on dit le Gloire au Père

       Avant de commencer chaque dizaine de Je vous salue Marie, on s’arrête pour méditer quelques instants sur les Mystères.  Chaque dizaine commence par un Notre Père et se termine par un Gloire au Père.

           

            Il est utile, pour éviter les distractions, de se représenter la scène de chaque Mystère.  On assiste ainsi personnellement en esprit à l’Annonciation… à l’Agonie du Christ… à son Ascension

 

            À la fin de chaque dizaine, on peut ajouter la prière Ô mon Jésus  et à la fin du Rosaire, les prières de conclusion citées plus bas.

 

PRIÈRES

 

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant,

Créateur du ciel et de la terre.

Et en Jésus-Christ, son Fils unique, notre Seigneur,

Qui a été conçu du Saint-Esprit, est né de la Vierge Marie,

A souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié,

est mort et a été enseveli,

Est descendu aux enfers, le troisième jour est ressuscité des morts. Est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant,

D’où il viendra juger les vivants et les morts.

Je crois en l’Esprit Saint,

À la sainte Église catholique,

À la communion des saints,

À la rémission des péchés,

À la résurrection de la chair,

À la vie éternelle. Amen

 

Notre Père, qui êtes aux cieux,

Que votre nom soit sanctifié,

Que votre règne arrive,

Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

Donnez-nous aujourd'hui notre pain quotidien.

Pardonnez-nous nos offenses, comme nous pardonnons

à ceux qui nous ont offensés.

Et ne nous laissez pas succomber à la tentation,

Mais délivrez-nous du mal.

 

Je vous salue Marie, pleine de grâce, le Seigneur est avec vous, vous êtes bénie entre toutes les femmes, et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.

Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous, pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort. Amen.

 

Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit.

Comme il était au commencement, maintenant et toujours

et dans les siècles des siècles. Amen.

 

Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer et conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde. Amen.

 

PRIÈRES DE CONCLUSION

 

Salut, ô Reine, Mère de miséricorde, notre vie, notre douceur, notre espérance, salut ! Enfants d’Ève, malheureux exilés, nous crions vers vous, nous soupirons vers vous, gémissant et pleurant dans cette vallée de larmes.  Ô notre Avocate, tournez vers nous vos regards miséricordieux.  Et, au sortir de cet exil, montrez-nous Jésus, le fruit béni de vos entrailles.

Ô clémente, ô charitable, ô douce Vierge Marie !

 

Mon âme sera parfumée de ciel, si elle est touchée par vous, ô Marie.  Éloignez de moi tout attachement au péché, tout reste de mal qui fermente au fond de mon âme.  Faites-moi respirer une atmosphère de pureté, de bonté et de vertu, donnez-moi la nausée du monde et de ses faux plaisirs.  Et faites que toute ma journée se réalise selon les désirs de votre Cœur très pur.  Amen.

 

PRIÈRES ENSEIGNÉES PAR L’ANGE DE LA PAIX, À FATIMA

 

Mon Dieu, je crois, j’adore, j’espère et de vous aime.

Je vous demande pardon pour tous ceux qui ne croient pas, qui n’adorent pas, qui n’espèrent pas et qui ne vous aiment pas.

 

Très Sainte Trinité, Père, Fils et Saint-Esprit, je vous adore profondément, et je vous offre le très précieux Corps, Sang, Âme et Divinité de Jésus-Christ, présent dans tous les tabernacles du monde, en réparation des outrages, sacrilèges et indifférences par lesquels il est lui-même offensé.

Par les mérites infinis de son Très Saint Cœur et du Cœur immaculé de Marie, je vous demande la conversion des pauvres pécheurs.

 

 

PUISSANCE DU ROSAIRE

 

La puissance du Rosaire est illimi­tée. Par lui, on obtient tout... Lisez plutôt les promesses faites par la Très Sainte Vierge au bienheureux Alain de la Roche :

 

1.         Celui qui persévérera dans la récitation de mon Rosaire recevra toutes les grâces qu'il demandera.

2.         Je promets ma très spéciale pro­tection et de grands bienfaits à ceux qui réciteront dévotement mon Rosaire.

3.         Le Rosaire sera un bouclier puis­sant contre l'enfer, détruira les vices, délivrera du péché, abattra l'hérésie.

4.         Le Rosaire fera germer les ver­tus et obtiendra aux âmes la miséricorde divine; il substituera dans les cœurs l'amour de Dieu à l'amour du monde, les élevant au désir des biens célestes et éternels. Que d'âmes se sanctifieront ainsi !

5.         Celui qui se confie à moi par le Rosaire ne périra pas.

6.         Celui qui récitera pieusement mon Rosaire en méditant ses mystères ne mourra pas de mauvaise mort; pécheur, il se convertira; juste, il per­sévérera dans la grâce, et en tout cas il sera admis à la vie éternelle.

7.         Les vrais dévots de mon Rosaire ne mourront pas sans le secours de l’Église.

8.         Je veux que tous ceux qui récite­ront mon Rosaire trouvent dans leur vie et à leur mort lumière et plénitude de grâces, et qu'ils participent aux mérites des bienheureux.

9.         Je délivrerai promptement du pur­gatoire les âmes dévotes au Rosaire.

10.     Les vrais fils de mon Rosaire jouiront au ciel d'une gloire singulière.

11.     Tout ce qu'on demandera par le Rosaire, on l'obtiendra.

12.     J'assisterai en tous leurs besoins ceux qui propageront mon Rosaire.

13.     J'ai obtenu de mon Fils que les confrères du saint Rosaire aient pour frères en la vie et en la mort les saints du ciel.

14.     Ceux qui récitent mon Rosai­re sont mes fils bien-aimés, les frères de Jésus-Christ.

15.     La dévotion du saint Rosaire est un signe évident de prédestination.

 

 

Lien: L'HEURE MARIALE



Retour à la première page