Mai 2003

 

Chers sympathisants de C-FAM,

 

            Je vous écris pour vous informer d’un état d’urgence extrême qui exige une action immédiate de notre part, comme de la part de tous les sympathisants de C-FAM.    

            Avant de vous dire ce que nous devons faire, je voudrais vous expliquer brièvement de quelle urgence il s’agit...

Alors que vous lisez cette lettre, l’Église catholique se trouve à nouveau menacée d’expulsion

des Nations unies – et cette fois par un ennemi tout nouveau.

            Nous voilà donc, vous et moi, avec tous les autres sympathisants de C-FAM, contraints de nous porter au secours de l’Église catholique aux Nations unies.

            Nous avons déjà remporté des victoires contre les ennemis des catholiques qui s’acharnent à vouloir chasser l’Église catholique de l’O.N.U. ...

et nous devons une fois de plus défendre notre Église !

            Avant de vous en dire plus long concernant cette nouvelle attaque contre l’Église, permettez-moi de vous demander de jeter un coup d’œil sur les images dans cette lettre. Vous comprendrez exactement, en les regardant, qui est à l’origine de cette toute nouvelle campagne pour faire expulser l’Église catholique de l’O.N.U.

            Oui, ce sont les militants homosexuels qui mènent cette nouvelle et soudaine campagne en vue de chasser l’Église hors des Nations unies.

            Ces homosexuels anticatholiques veulent que l’Église catholique cesse définitivement de jouer un rôle de premier plan aux Nations unies pour la défense de la famille, du mariage et des enfants à naître.

            C’est pourquoi je vous demande d’agir immédiatement – car c’est d’une importance capitale

en acceptant, à titre de fidèles sympathisants de C-FAM, de signer la pétition ci-jointe

 « APPUI FERME À L’ÉGLISE »

et de nous la retourner immédiatement.

 

Votre pétition « Appui ferme à l’Église » sera un élément IMPORTANT pour

neutraliser cette nouvelle campagne totalement inattendue qui vise à faire expulser

l’Église catholique hors des Nations unies.

            Comme je vous le disais, ce n’est pas la première que les forces anticatholiques pro-avortement et ennemies de la famille se rassemblent pour chasser l’Église hors de l’O.N.U. (et on peut parier que ce ne sera pas la dernière !)

            Vous vous rappelez sûrement qu’il y a deux ans à peine, cette organisation pro-avortement soi-disant catholique, Catholiques pour le Libre Choix, avait organisé une campagne mondiale pour sortir l’Église des Nations unies.

            Et c’est C-FAM qui a mis fin aux menées de ces avorteurs grâce aux pétitions envoyées à l’O.N.U., pétitions signées par vous et les autres sympathisants de C-FAM !

            Cette grande victoire de C-FAM a permis à l’Église catholique de conserver sa place et son vote à l’O.N.U.

            Notre étonnante victoire a permis à l’Église catholique de continuer à mener le combat contre les machinations onusiennes en vue de multiplier les avortements, les stérilisations... et les attaques contre le mariage et la famille traditionnelle.

            Mais voilà maintenant un nouvel ennemi qui mène un nouveau combat pour éliminer le rôle vital de l’Église aux Nations unies.

            Et ce nouvel ennemi est une coalition de groupes homosexuels militants – des organisations furieuses contre l’Église à cause de son refus de sanctionner des actes homosexuels trop ignobles pour qu’on les décrive dans cette lettre qui pourrait être lue par vos enfants ou vos petits-enfants.

            Ces homosexuels ennemis des catholiques sont également furieux à cause de la ferme opposition de l’Église au mariage homosexuel et à l’avis de l’Église, confirmé par des faits, affirmant que le condom présente de très sérieux dangers pour la santé des utilisateurs.

            Cette coalition de groupes militants homosexuels et anticatholiques est conduite par la Gay and Lesbian Humanist Association, un groupe qui déteste TOUTES les religions. Et ils militent farouchement pour que l’Église perde sa voix et son vote à l’O.N.U.

            Voici quelques-uns des incroyables mensonges répandus par cette coalition homosexuelle dans le cadre de cette nouvelle campagne extrêmement agressive pour obtenir le rejet de l’Église hors des Nations unies :

 

·         Ces homosexuels anticatholiques accusent haineusement l’Église de fermer les yeux sur la propagation du sida – sans tenir aucun compte du fait que l’Église catholique fournit plus de soins aux malades du sida que n’importe quelle autre organisation dans le monde.

·         Ils accusent l’Église de tenir un « discours insultant et ignorant » par son refus de sanctionner l’utilisation du condom.

·         Ces homosexuels ennemis acharnés des catholiques clament continuellement que la doctrine de l’Église est « grotesque ».

 

            Et, comme je vous le disais, ces homosexuels anticatholiques s’emploient activement – très activement – pour obtenir l’expulsion de l’Église catholique.

            De plus, afin d’aggraver encore cette attaque contre l’Église, elle est menée par l’aile militante du mouvement, des homosexuels qui haïssent l’Église. Ils sont bien financés ; ils ont de puissantes relations, et sont...

même plus puissants encore que le lobby pro-avortement qui a déjà

essayé de chasser l’Église catholique de l’O.N.U il y a deux ans !

            Vous vous demandez peut-être maintenant pourquoi l’Église ne fait pas front elle-même dans cette bataille ? Pourquoi ce travail nous reviendrait-il ?

            C’est une bonne question, et voici la réponse :

            Si l’Église se défendait elle-même, cela donnerait une légitimité aux homosexuels anticatholiques qui mènent cette nouvelle campagne pour sortir l’Église de l’O.N.U.

            Aussi je le répète – puisque l’Église ne peut pas se défendre elle-même contre ces attaques haineuses – c’est à vous et moi, comme à tous les fidèles laïcs, que revient le devoir de se précipiter à la défense de l’Église aux Nations unies.

            Et n’oubliez pas que C-FAM sait exactement comment combattre ces groupes de militants homosexuels qui veulent la perte de l’Église aux Nations unies.

            Vous vous rappelez sans doute que c’est C-FAM qui, l’année dernière, a fait perdre le statut d’organisation onusienne à l’International Gay and Lesbian Association, un groupe où pullulent les pédophiles avoués.

            Je vous invite dès maintenant à nous aider à défendre l’Église de la manière suivante :

            Premièrement, en nous retournant aujourd’hui la pétition signée « Appui ferme à l’Église » !

            Votre pétition « Appui ferme à l’Église » aboutira directement sur le bureau du Secrétaire Général Kofi Annan. (Comme vous le savez, les bureaux de C-FAM sont situés directement en face des Nations unies, de sorte que nous ne perdrons pas de temps pour faire parvenir votre pétition au Secrétaire Général des Nations unies !)

            Et au cas où vous penseriez que les représentants officiels de l’O.N.U. pourraient ne tenir aucun compte de votre pétition, permettez-moi de vous rappeler ceci :

            Il y a deux ans, lorsque « Catholiques » pour le Libre Choix » et d’autres groupes favorables à l’avortement ont mené une guerre sans relâche pour faire expulser l’Église catholique des Nations unies, C-FAM a inondé l’O.N.U. de pétitions avec le slogan « Touchez pas à l’Église ! »

            Et vous vous souvenez de ce qui est arrivé par la suite : Nous avons suscité un tel mouvement d’opinion en faveur de l’Église que cette campagne pour chasser l’Église des Nations unies a été écrasée !

            C’est ce que nous devons refaire maintenant !

            Deuxièmement, en nous aidant à réunir les fonds nécessaires pour gagner cette guerre totale menée contre l’Église aux Nations unies.

            Nous avons un besoin urgent de dons d’une valeur de 5.000 $ ... 1.000 $ ... 500 $ ... 250 $ ... 100 $ ... 50 $ ... et 35 $.

C-FAM a déjà engagé un lobbyiste à plein temps employé exclusivement à la défense de l’Église.

Il ira de bureau en bureau aux Nations unies afin de persuader les diplomates onusiens de se lever pour défendre l’Église contre cette nouvelle attaque.

            Et le lobbyiste de C-FAM réunira également les diplomates onusiens favorables à l’Église pour mener ensemble ce nouveau combat crucial. (Il existe effectivement à l’O.N.U. des diplomates encore indécis, et d’autres qui sont favorables à l’Église.)

Mais il y a encore beaucoup de travail à faire pour remporter cette nouvelle bataille –

un travail absolument crucial et qui coûte de l’argent !

            C’est qu’en plus des grosses dépenses de lobbying dans les bureaux de l’O.N.U., C-FAM doit également mettre sur pied une coalition mondiale d’organisations, de leaders laïcs et politiques, de chefs religieux, d’éducateurs, de journalistes et autres qui nous appuieront dans cette nouvelle bataille pour la défense de l’Église.

            Une coalition si forte qu’elle écrasera les groupes homosexuels qui s’acharnent à chasser l’Église catholique des Nations unies !

            Comme je l’ai dit, cette nouvelle attaque contre l’Église est totalement inattendue et C-FAM a désespérément besoin de dons spéciaux pour défrayer cette nouvelle bataille absolument essentielle.

            C’est pourquoi je vous prie à nouveau de nous faire parvenir au plus tôt votre don le plus généreux possible, qu’il soit de 5.000 $ ... 1.000 $ ... 500 $ ... 250 $ ... 100 $ ... 50 $ ... 35 $ ... ou d’un tout autre montant.

            Rappelez-vous seulement quelles terribles, quelles horribles choses pourraient se produire si cette nouvelle campagne parvenait à faire expulser l’Église hors de l’O.N.U.

Les radicaux aux Nations unies auraient la voie libre pour répandre encore plus de misère dans le monde...

encore plus de « droits » homosexuels, plus d’avortements, de contraception, de stérilisation...

et plus d’attaques contre les familles traditionnelles.

            Je sais que vous ferez tout votre possible pour empêcher que ce cauchemar ne devienne réalité en nous retournant votre pétition signée « Appui ferme à l’Église » accompagnée d’un généreux don sacrificiel !

 

 

 

                                                           Votre dévoué pour la défense du rôle crucial

                                                           joué par l’Église aux Nations unies,

 

                                                           Austin Ruse, Président

 

P.-S.    Comme je vous le disais, cette nouvelle campagne totalement inattendue pour priver l’Église de son rôle crucial à l’O.N.U. dans la défense de la famille est en train de prendre de l’ampleur à une vitesse alarmante.

Je vous prie par conséquent de signer aujourd’hui votre pétition « Appui ferme à l’Église » accompagnée du don le plus important qu’il vous est possible de faire actuellement !

L’Église catholique subit une nouvelle attaque aux Nations unies et nous devons, vous et moi, avec tous les sympathisants de C-FAM, défendre de toutes nos forces l’Église de notre Seigneur !



RETOUR